Birwapa

Connu aussi sous son nom religieux, Palden Cheukyong, Virupa était le fils du roi Zahor Gyelpo, mais il abandonna la royauté et prit la robe à l'université monastique de Nalanda dont Vijayadeva était l'abbé.

Il étudia et réfléchit au contenu des doctrines tantriques. Plus tard, Virupa accéda au poste d'abbé de Nalanda.

Connaissant la façon de transformer les fautes en vertus et les obstacles en réalisations intérieures, il poursuivit son engagement ainsi qu'on le lui avait enseigné. Après un certain temps surgit en lui la conviction que le rang de parfait Eveillé était actualisé.

Avec satisfaction et respect pour le maître Shakyamouni, il s'appliqua alors à dispenser à ses propres disciples les enseignements oraux et écrits relatifs aux quatre tantras.

Lama Seherab Gyaltsen Amipa
Histoire et Doctrine de la tradition Sakyapa
Edition Dervy-Livres

 

C'est le grand siddha indien Virupa ou Birwapa qui se trouve à l'origine de la diffusion de ces Enseignements du LamDré. Il exprima l'essence de sa réalisation spirituelle dans un court exposé oral connu sous le nom de Traité Racine des Paroles de Vajra, qui est basé sur les tantras de Hevajra. C'est ce traité qui est au coeur de tous les développements ultérieurs de l'abondante littérature du LamDré , oeuvre d'un grand nombre de saints et sages Lamas Sakyapas.

"LamDré" se traduit en français par la "Voie incluant son Fruit". Il s'agit d'un cycle extraodinairement vaste d'instructions, qui se fonde sur les Tantras d'Hevajra. On y trouve expliquée la totalité des étapes vers la bouddhéité, Hinayana et Mahayana compris, jusqu'aux sommets de l'ultime réalisation de l'Indifférenciation du Samsara et du Nirvana, essence de la profonde vision atteinte grâce aux méthodes du Vajrayana.