Il existe aujourd’hui plusieurs religions comptant des milliards ou des millions d’adeptes à travers le monde. Parmi elles, certaines sont très anciennes, avec des origines qui remontent bien longtemps avant notre ère. C’est le cas du bouddhisme. Cette vieille religion, également considérée par certains comme une philosophie, existe depuis déjà plus de 2 millénaires et demi.

Les origines du bouddhisme

Si aujourd’hui le bouddhisme compte dans le monde, à peu près 623 millions de croyants, cela n’a pas toujours été le cas. A ses débuts, c’est-à-dire entre le 6e et le 5e siècle avant Jésus-Christ, il ne comptait que très peu d’adeptes. Il a été créé suite à l’éveil de Siddhartha Gautama, celui qu’on appelle aujourd’hui le Bouddha. Cela s’est produit à Bodhgaya, et il a par la suite diffusé son enseignement.

L’histoire du bouddhisme

D’après certains historiens, le Bouddha, appelé encore « l’éveillé », aurait vécu environ 80 ans. Toutefois, on retrouve plusieurs versions différentes à ce sujet. Quoi qu’il en soit, il semblerait qu’il soit né en Inde, plus précisément à Lumbinî dans l’actuel Teraï népalais. Son véritable nom était Gautama, et il appartenait au clan Shakya. Il faisait partie des nobles guerriers, et c’est d’ailleurs ce qui lui a valu le surnom de Shakyamuni, «le sage des Śākya». C’est par cette appellation qu’on le distingue des autres Bouddhas.

Toute sa vie, ce Bouddha sage a raconté des légendes sur des miracles et des apparitions divines diverses. Cependant, c’est seulement 300 ans après sa mort que ces légendes commencent à être diffusées. Par la suite, l’empereur Ashoka (troisième empereur de la dynastie indienne des Maurya), visiblement conquis, décide d’en faire la promotion et de faire connaitre les enseignements de l’éveillé sur tout son territoire. C’est ainsi que les histoires du Bouddha ce sont peu à peu répandues au point de devenir une religion pratiquée d’abord fortement dans le berceau asiatique et indien et, plus tard, dans le monde entier.

Toujours d’après les historiens, le Bouddha aurait eu un aperçu de ses premières vies sur terre. De là, il acquit une connaissance et une sagesse inouïe qui lui permirent de délivrer toutes sortes d’enseignements sur les lois de la nature et de la souffrance humaine. Il aurait réussi à atteindre le nirvana final à l’âge de 80 ans, moment de son décès. Il eut de nombreux disciples bien après sa mort, qui se sont chargés de propager ses enseignements afin qu’ils parviennent jusqu’à nous.

La philosophie du bouddhisme

Pour de nombreuses personnes, le bouddhisme n’est pas qu’une religion. Il s’agit aussi d’une philosophie, d’une manière de voir la vie. Cela se comprend d’ailleurs aisément, car il comporte une très grande dimension philosophique. Celle-ci se rapproche assez de la philosophie d’Héraclite selon qui le feu est le principe de toute chose. Philosophie et/ou religion, le bouddhisme est en tout cas un système de pensée et de pratiques qui séduit de nombreuses personnes, non seulement en Orient, mais aussi partout dans le monde, Occident compris.